Je compte les morts

ISBN : 9782764806159
Date de parution : juin 2010
Sujet : Littérature québécoise
Collection : Expression Noire
Nombre de pages : 0 pages
Statut : Disponible

20,99 $

Livre numérique protégé par un « verrou électronique ».

Ce livre numérique ne peut être lu que sur les systèmes suivants :
- Windows (XP, 7)
- Mac OS
- Android
- iPad, iPhone, iPod Touch
- Sony Reader
- Tablette KOBO

Pour profiter de votre livre numérique, vous devez suivre les étapes suivantes :

1
Assurez-vous d'avoir un compte « ID Adobe » valide;
2
Assurez-vous d’avoir une application liseuse compatible avec les verrous numériques de Adobe. Voici la liste des applications suggérées :
3
Ouvrez votre application liseuse et liez-la à votre compte « ID Adobe »;
4
Ouvrez le fichier téléchargé avec votre application liseuse.

Pour obtenir plus d’information, référez-vous à notre section aide.

Bonne lecture!

Je compte les morts (ePub)

Par l'auteur Geneviève Lefebvre


Dans la plus pure tradition du roman noir, une histoire urbaine déstabilisante, pleine de rêve et de misère, d'espoir et de trahison, de vie et de mort.


Antoine Gravel, scénariste doué mais fragile, se voit proposer par la productrice Maggy Sullivan d'écrire le scénario de la sainte patronne des victimes, Maria Goretti. Le sujet lui semble stupide, mais il n'a pas les moyens de refuser. Il vient de vivre la pire année de sa vie : sa femme l'a quitté, le laissant seul dans une maison de campagne en ruine. Puis une série de meurtres de jeunes filles dans le quartier de Griffintown lui rappelle étrangement son sujet. Il s'incruste alors dans les parages.

Dans cet ancien quartier d'immigrants catholiques pauvres, infiltré par les voyous et où foisonnent les bars de danseuses, un petit café est tenu par Lucie, une mère de famille célibataire qui vient de retrouver la garde de sa fille, Laurie. Antoine s'attache vite à la fillette, qui fréquente le centre du Dr Doisneau, un homme dévoué aux enfants du quartier et qui a permis à un couple de cinéastes de tourner un documentaire sur ses protégés. Antoine plonge dans l'écriture de la sainte « qui a dit non » et, bizarrement, ce qui arrive dans le quartier ressemble à son scénario. Un nouveau corps d'adolescente est découvert alors que les enfants du Dr Doisneau partent pour une semaine dans un camp de vacances, là même où on a retrouvé le crâne d'un homme assassiné.

Le scénariste à l'imagination débordante fait des liens troublants. Une déformation professionnelle lui fait-elle voir l'histoire autrement ou est-ce bien la réalité ? Antoine se retrouvera au cœur d'une histoire encore plus terrifiante que celle qu'il aurait pu imaginer… Un jour, il en tirera un livre. En attendant, il compte les morts…

Autres formats disponibles

Livre au format Papier Papier 27,95 $



Suggestions de lecture