Feu, tome 3 - Fleur de lys

ISBN : 9782764802991
Publication date : August 2007
Category : Historical Fiction
Pages : 554 pages

29,95 $

Contact

Feu, tome 3
Fleur de lys

Fire, Volume 3
Fleur de lys


Francine Ouellette



Nous sommes en 1735. Son amour pour Isabelle a condamné Pierre Vaillant à être marqué au fer rouge de la fleur de lys. Six ans plus tard, Isabelle le rejoint au Canada pour l'y épouser. Maître d'un canot de « voyageurs », Pierre Vaillant profite des à-côtés de la contrebande pour s'établir sur une terre de l'île de Montréal, assurant ainsi le pain de blé à sa femme et à ses six enfants. Mais le blé, comme les fourrures, tombe entre les mains corrompues de l'intendant Bigot et de ses acolytes, qui ruinent le pays avant même l'entrée en guerre en 1756. Les hommes âgés de seize à soixante ans sont contraints de prendre les armes sous peine de mort…
Ce troisième titre de la série Feu est toujours aussi riche de détails et se dévore comme un roman d'amour, d'action et d'aventures.
Voir la fiche complète du livre


It's 1735. Because of his love for Isabelle, Pierre Vaillant is sentenced to be branded with the fleur de lys. Six years later, Isabelle comes to Canada to marry him. Now a master of a voyageur canoe, Pierre takes full advantage of the fringe benefits of the contraband trade to acquire a parcel of land on the Island of Montreal, where his wife and six children can live and grow wheat. But the wheat trade, like the fur trade, soon fall into the corrupt hands of Intendant Bigot and his associates, whose disreputable practices are ruining the country, even before war breaks out in 1756. When conflict does come, all men aged 16 to 60 are required to take up arms or suffer the fatal consequences.
This third book in the Feu (Fire) series is as rich in detail as the two previous instalments and brimming over with romance, action and adventure.
See complete product information (French)

Suggested titles


  • Francine Ouellette

    Francine Ouellette


    Francine Ouellette est une romancière québécoise, née le 11 mars 1947 à Montréal. Son enfance est bercée par les récits de la Bavière de sa mère et ceux des Hautes-Laurentides de son père. Très jeune, elle se met à l'écriture et achève son premier roman à l'âge de douze ans. Elle poursuit ses études à l'École des beaux-arts de Montréal, puis devient enseignante en arts plastiques à la polyvalente Saint-Joseph, à Mont-Laurier, la ville natale de son père. Elle y enseigne pendant cinq ans, tout en continuant d'exercer sa plume en parallèle. Des élèves de la polyvalente lui lancent un jour un défi : sauter en parachute. C'est en relevant ce défi qu'elle se découvre une autre passion : voler.

    Ayant quitté l'enseignement, Francine Ouellette s'inscrit à l'école de pilotage de Mont-Laurier. Une idylle grandit entre elle et son instructeur dans le cockpit d'apprentissage. Ensemble, ils rêvent du Nord et d'aviation de brousse. En 1975, ils se retrouvent à Schefferville, où il accède aux commandes d'un Otter (DHC-3). Peu de temps après, elle devient son copilote. Naissent alors les romans Les Ailes du destin et Le Grand Blanc, qui ne seront publiés qu'une vingtaine d'années plus tard.

    De retour dans la région de Mont-Laurier, Francine Ouellette commence l'écriture d'un roman inspiré par les récits des gens qui ont colonisé les Hautes-Laurentides. Publié en 1984 et intitulé Au nom du père et du fils, ce roman se retrouve très vite en tête des best-sellers, tout comme Le Sorcier, la suite de cette fresque publiée l'année suivante. En 1993 et 1994, ces deux romans sont adaptés en téléséries de treize et onze épisodes d'une heure pour la chaîne de télévision TVA, et connaissent un succès phénoménal avec des cotes d'écoute de deux millions et demi de téléspectateurs.

    En 1989 paraît Sire Gaby du lac, un roman écologique dont la trame met en parallèle le combat d'un gamin et d'une association de riverains contre la pollution de leur lac, et la recherche du lac Tana par deux enfants éthiopiens frappés par la famine due à la sécheresse de 1984. Ce roman lui vaut le prix de Citoyenne de la nature en 1990.

    En 1992 et en 1993 paraissent Les Ailes du destin et sa suite, Le Grand Blanc, où tour à tour l'univers carcéral et l'ivresse du vol font vibrer le lecteur. Ces romans obtiennent un grand succès, de sorte que l'auteure se retrouve de nouveau en tête des ventes.

    En 1995, Francine Ouellette publie Bip, livre atypique dans la carrière de l'écrivaine. Bip est un personnage imaginaire qui fait partie de la vie de l'auteure depuis le jour où elle s'est trouvée pour la première fois devant une salle de classe, en 1968. Publié par les Éditions Libre Expression, ce livre est aujourd'hui épuisé. Il a été repris en 2001 par les Éditions Alexandre Stanké, où il devient la première des trois parties constituant l'intégral de l'aventure de Bip. Intitulé Bip, fantaisie philosophique, ce conte est illustré par l'auteure elle-même et, depuis 2011, a même traversé la frontière puisqu'il sert de référence pour enseigner le français à des élèves des États-Unis. Classé à tort dans la littérature jeunesse, Bip, fantaisie philosophique s'adresse à un public de tout âge et a même été étudié dans un cours de philosophie de niveau collégial.

    Parallèlement, la romancière a poursuivi durant une dizaine d'années des recherches approfondies afin d'élaborer le plan de sa saga Feu, dont les quatre premiers tomes, La rivière profanée, L'étranger, Fleur de lys et En 1837, j'avais dix-sept ans, paraissent respectivement en 2004, 2005, 2007 et 2012. Cette saga couvre une période de plus de trois cent soixante ans, soit du début du xviie siècle jusqu'en 1960. Conçue de manière que chaque tome puisse être lu indépendamment, cette saga constitue déjà une œuvre majeure de l'histoire et de la littérature du Québec. Véritable fresque, on y vit intensément au fil des pages l'histoire à travers des personnages fictifs, on ne peut plus fidèles à leur époque et à leur culture. À l'image d'Au nom du père et du fils et du Sorcier, des amours y éclosent, des hommes, femmes et enfants y rêvent, cherchent le bonheur, travaillent, combattent, cherchent un pays ou le défendent, tantôt soumis à la mainmise de l'Église en pays de colonisation, tantôt déchirés par le choc des cultures, que ce soit entre les Amérindiens et le monde des Blancs, ou entre les Canadiens français et les Canadiens anglais. Avec la saga Feu, nous traversons les périodes charnières de notre passé.

    Lauréate du prix Ludger-Duvernay, Francine Ouellette est reconnue comme l'une des plus importantes auteures de romans historiques au Québec. Elle a également remporté le Prix littéraire France-Québec ainsi que le Grand Prix du Salon du livre de Montréal.

    Voir la fiche complète de l'auteur

    Francine Ouellette has published several best-selling novels, two of which have been adapted for television. In 2013, she won the Prix Ludger-Duvernay for her body of work.

    See full author information (French)